Bovins

Bovins

Vaches laitières
Bovins d'engrais
Veaux et veaux d'élevage
Vaches d'Hérens
Taureaux d'élevage

Grâce à leur bioréacteur, les ruminants peuvent utiliser des composants de fibres brutes qui sont indigestes pour nous. À l'aide d'innombrables micro-organismes tels que les bactéries et les protozoaires, une grande partie des fractions de fibres brutes de l'animal est décomposée dans le préestomac. Pour que les micro-organismes du rumen fonctionnent efficacement, le choix de l’aliment complémentaire approprié est crucial. 

Les facteurs suivants jouent un rôle dans le choix

  • Composants du fourrage de base et leurs taux de dégradation
  • Stade de lactation
  • Performance du troupeau

Le rumen - une merveille biologique

  • Il y a 120 à 150 litres de jus de rumen dans la chambre de fermentation de la vache laitière
  • 100 litres de salive s'écoulent dans l'organe chaque jour
  • 3 à 7 kg de matière bactérienne fraîche colonisent l'intérieur
  • 1 ml de jus de rumen contient environ 10 milliards de germes (bactéries, protozoaires, champignons)

La composition des plusieurs centaines d'espèces de la population de bactéries anaérobies est influencée par l'apport de nutriments. Chaque type de bactérie a une valeur de pH optimale dans laquelle elle remplit sa fonction métabolique le plus efficacement possible. Dans le rumen, le pH optimal est compris entre 6,3 et 6,8.